NON MAIS! Le blogue à la blague

Commentaires socio-politiques enrobés de satire, ironie, hyperbole, et joyeuses absurdités

mardi 27 janvier 2009

Le dilemme de l'hyperbol(l)e

Nos fidèles lecteurs savent que l'une de nos tactiques préférées pour dénoncer la connerie des garnements * et autres agences publiques, est le sarcasme et l'hyperbole, poussant à la limite le ridicule de leurs décrets ou intentions.

NON MAIS
en vérité, chers lecteurs, hyper-bolle * tant qu'on voudra, c'est là une tâche qui devient de plus en plus ardue. Tenez, par exemple: la Régie de l'Assurance Maladie du Québec (RAMQ)  a récemment décrété que tous les fabricants de fauteuils motorisés doivent bloquer leurs produits à une vitesse maximum de 10 km/h. Il paraît, en effet, que certains de ces engins du diable, conduits (non: pilotés) de toute évidence par des jeunes fous du volant, atteignent actuellement la vitesse délirante de 20 km/h, ce qui, nous n'en doutons point, doit causer à chaque année la mort de presque 1 piéton.

Alors vous voyez notre embarras? Comment trouver quelque chose de plus ridicule? Hébin non, cette fois nous jetons l'éponge, nous ne croyons pas y parvenir. (Mais jetez quand même un coup d'oeil dans la colonne de gauche).

Posté par RJcb à 03:36 - Permalien [#]